Bonjour cher internaute,

Bienvenue en 2016 ! La version trop ancienne de votre navigateur ne permet pas un affichage correct et complet du site internet Orange Pop qui est optimisé pour les versions les plus récentes des navigateurs web (Firefox, Chrome, Safari et Internet Explorer à partir de la version 10). Nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur pour profiter de toutes les fonctionnalités du magazine et vivre avec nous une expérience hors du commun ;)

L'équipe Orange Pop

fr en recherche Menu
Le mag cette semaine

Best of de la pop culture 2016

Waouh! Une année vient déjà de s’écouler. Bon, 2016 n’a pas forcément été exaltante. On a perdu des icônes de la pop culture et vécu des événements tragiques partout dans le monde. Mais avant de se tourner vers un avenir plein d’espoir et passer à 2017, on prend le temps de se remémorer les meilleurs moments de cette 16e année du 21e millénaire, parce qu’il y en a eu plein !

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

La preuve dans ce 81e et dernier numéro de l’année où l’on vous a compilé ce qu’il ne fallait pas rater en 2016, The best of the best de la pop culture :

  1. les films primés dans les festivals du monde entier
  2. les buzz de l’année
  3. 5 questions à la rédaction de jeuxvideo.com
  4. le bilan plein d’émotion d’une année musicale mouvementée
  5. le Youtubeur le mieux payé de l’année
  6. la femme et l’homme que tout oppose
  7. les hits qui ont rythmé 2016

Alors attachez vos ceintures, on vous embarque dans la pop culture !

Et comme a dit Usain Bolt après son troisième triplé olympique à Rio (100 mètres, 200 mètres et relais 3 fois 100 mètres) :

J’ai prouvé que j’étais le plus grand.

10 hits qui ont rythmé 2016

Musique - 28 décembre 2016

Alors que nous sommes sur le point de dire au revoir à 2016, les classements des meilleures chansons fleurissent comme tous les ans sur Internet. Pitchfork, le webzine musical de référence, a ainsi dévoilé sur son site les classements des best-of de l’année, tous genres confondus. Malgré les décès de David Bowie et de Léonard Cohen, l’année s’est révélée riche en couleurs avec des retours remarqués et des albums mémorables.

Quelle que soit la nature des classements (albums, genres ou chansons), plusieurs artistes tirent leur épingle du jeu tels Frank Ocean, Kanye West et Solange. La petite sœur de Beyoncé Knowles, qui n’avait pas sorti d’album depuis 2012, a réussi son retour avec ‘A seat at the table’ (classé à la première place du classement des meilleurs albums selon Pitchfork). La chanteuse se retrouve même nominée dans la catégorie Grammy Award de la meilleure prestation RNB avec ‘Don’t touch my hair’. Frank Ocean, chanteur de RNB, a également marqué les esprits avec son nouvel album, ‘Blonde’, grâce à son style éclectique et à des duos réussis avec Beyoncé et Pharell Williams. A noter que la chanson politique ‘Drone Bomb Me’ de la chanteuse anglaise Anohni compte parmi les incontournables de l’année, avec un clip impressionnant salué par les critiques.

On se réécoute les 10 plus grands tubes de l’année 2016 :

  1. Solange, Cranes in the sky
  2. Kanye West, Fade
  3. Anohni, Drone Bomb Me
  4. Beyonce, Formation
  5. Frank Ocean, Ivy
  6. Radiohead, Daydreaming
  7. David Bowie, Lazarus
  8. Chance the rapper, 2chainz & Lil Wayne, No problem
  9. Rihanna, Kiss it better
  10. Jamila Woods, Blk girl soldier

Et si vous avez un compte Deezer, retrouvez cette playlist sur notre compte par ici !

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

Cinéma, le grand palmarès des festivals

L'infographie - 28 décembre 2016

L’année 2016 a encore été particulièrement riche en sorties cinéma, pour notre plus grand plaisir et celui des jurys des nombreux festivals internationaux à travers le monde. De Ken Loach à Mia Hansen-Love, en passant Clash ou Spotlight, voici une sélection de la crème des festivals et des cerises sur les podiums :

infographie-festival-cinema-meilleur-film-best-of

ORANGE POP VOUS RECOMMANDE

Infographie : Les 5 transports de la ville du futur

 

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

Hommage à ces icônes de la musique qui nous ont quittés en 2016

Autour d'une image - 28 décembre 2016

DavidBowieJimmyKing-last-photo

David Bowie marquera l’histoire de la pop culture jusqu’à la dernière photo © Jimmy King

Nous dédions cette pastille Autour de l’Image à un musicien, chanteur, auteur-compositeur-interprète, producteur de disques, acteur, peintre, icône de la mode, sex-symbol, créateur de tendances… David Bowie était tout cela à la fois, si ce n’est plus encore, tant son influence est immense sur la musique et la culture modernes. La photo ci-dessus est la dernière de cette légende de la musique, publiée le 8 janvier 2016, jour de son 69e anniversaire, et prise quelques jours avant sa mort, le 10 janvier, par son ami photographe Jimmy King.

L’année 2016 n’a pas été tendre pour les artistes et musiciens qui ont, pour certains, composé, joué et chanté de nombreux classiques de ces quarante dernières années. La meilleure manière de leur rendre hommage ? Se souvenir et ré-écouter leur plus grands classiques :

  • Prince (7 juin 1958 – 21 avril 2016), le “Kid de Minneapolis”, joueur de guitare virtuose, auteur surdoué et excentrique des légendaires Purple Rain et Kiss ;
  • Leonard Cohen (21 septembre 1934 – 7 novembre 2016), l’auteur, chanteur de folk music et poète visionnaire qui composa les immenses Hallelujah et So Long Marianne ;
  • Billy Paul (1er décembre 1934 – 24 avril 2016), le grand maître de la soul et chanteur charismatique du tube planétaire Me and Mrs Jones ;
  • Sharon Jones (4 mai 1956 – 18 novembre 2016), l’ancienne gardienne de prison devenue diva funk à quarante ans, incroyable interprète  des morceaux This Land Is Your Land et “100 Days, 100 Nights” ;
  • Maurice White (19 décembre 1941 – 4 février 2016), le fondateur du groupe Earth, Wind and Fire qui fit danser des générations entières avec leurs titres  September et Boogie Wonderland ;
  • Paul Kantner (17 mars 1941 – 28 janvier 2016), le cofondateur et guitariste du groupe de rock psychédélique Jefferson Aiplane qui fit danser et planer le monde avec les titres Somebody to Love et White Rabbit ; 
  • Glenn Frey (6 novembre 1948 – 18 janvier 2016), membre fondateur et guitariste du groupe de rock Eagles, il est aussi le co-auteur de l’intemporel Hotel California sorti en 1976.
  • George Michael (25 juin 1963 – 25 décembre 2016). Stupeur ce 25 décembre, l’ancien co-fondateur du mythique groupe Wham! à qui nous rendions hommage dans la citation du mag 79, est mort le jour de Noël.
  • Elle était actrice mais nous ne pouvions pas manquer de rendre un dernier hommage à Carrie Fisher. Celle qui incarna Princesse Leïa dans Star Wars a rendu les armes le 27 décembre 2016 à l’âge de 60 ans, laissant toute la pop culture dans un profond état de tristesse alors que le dernier numéro de la saga vient de sortir au cinéma. Adieu Princesse.
nicrobertson23 via Creapills

©nicrobertson23 via Creapills

ÇA POURRAIT VOUS PLAIRE

Infographie : les chiffres hallucinants du hits de Mariah Carey « All I want for Christmas is you »

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

Combien a gagné le Youtubeur le mieux payé de l’année ?

La question qui tue - 28 décembre 2016

La première place du classement des youtubeurs les mieux payés revient au gameur PewDiePie, moins connu sous son vrai nom de Felix Arvid Ulf Kjellberg (on comprend qu’il ait pris un pseudo :P) et qui a gagné approximativement 15 millions de dollars sur la seule année 2016, notamment grâce à ses plus de 50,500,000 abonnés ! Vous en faites peut-être partie.

Le Suédois se classe ainsi loin, très loin, devant ses concurrents comme le vlogger américain Roman Atwood qui flirte avec les 8 millions de dollars annuels ou la youtubeuse canadienne Lilly Singh et ses “petits” 7,5 millions. Retrouvez le reste du classement ici.

Il termine l’année avec un magnifique buzz : faire croire à la fermeture de sa chaine Youtube. Du coup, grâce à une couverture médiatique au-delà de ses espérances, il a réussi à dépasser les 50 millions d’abonnés en un temps record… et à gagner encore plus d’argent ! Comme quoi, on peut être un super gamer et un super businessman, pensez-y la prochaine fois que votre mère vous demandera d’éteindre votre console 😉

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

Une femme et un homme que tout oppose

L'inconnu de la semaine - 28 décembre 2016

Le Time décerne le titre de “Person of the Year” à Donald Trump

Qui mieux que le célèbre Time peut prétendre à élire la fameuse “Personnalité de l’année”, un titre décerné tous les ans depuis 1927 par le prestigieux magazine américain ? Cette année, c’est le milliardaire et futur 45e président des États-Unis, Donald Trump, qui a reçu le titre et a fait ainsi la une de l’hebdomadaire. Toujours friand d’ironie et de mots justes, le magazine l’a identifié comme le “Président des États divisés d’Amérique”, car comme le souligne sa rédactrice en chef, « Alors, est-ce que ce sera le meilleur ou le pire ? Le défi pour Donald Trump est que le pays est en profond désaccord sur la réponse« .

Dans le long portrait publié sur le site du Time, le président nouvellement élu répond en vidéo, et en modestie, expliquant qu’il n’a pas besoin de “Beyoncé, Jay Z et Bruce Springsteen pour rassembler du monde, il n’y a que moi et les idées que les gens veulent entendre” (comprenez, “contrairement à Hillary Clinton, qui les avait tous conviés à l’un de ses meetings”). L’avenir nous le dira…

donald-trump-time-magazine-personne-annee-2016

La une du Time parue 18 décembre 2016, déjà culte © Nadav Kander for TIME.

Billboard décerne le prix de « Femme de l’année » à Madonna

À quelques jours près, c’est le magazine Billboard qui se chargeait quant à lui de sacrer Madonna comme “Femme de l’année” 2016. Invitée à recevoir son prix lors de la cérémonie des Billboard’s Women in Music le 9 décembre dernier, la chanteuse s’est fendue d’un discours poignant, à l’opposé de celui de l’homme de l’année, Donald Trump, dénonçant le sexisme, la misogynie, le harcèlement et les insultes auxquels elle a été confrontée tout au long de sa carrière, dans l’industrie musicale comme dans sa vie en générale.

Aujourd’hui âgée de 58 ans, la “Queen of the Pop” n’a pas du tout terminé de faire parler d’elle, et encore moins des femmes ! Un moment de pop culture qui restera dans l’Histoire :

 

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

TOP 5 des buzz de l’année 2016

Top 5 - 28 décembre 2016

1. Bob Dylan remporte le Prix Nobel et envoie Patti Smith récupérer son prix. Le plus grand et le plus engagé des chanteurs de folk music s’est vu décerner le Prix Nobel de Littérature, une étape supplémentaire dans la reconnaissance de la musique populaire comme art majeur. Ne pouvant se rendre à la cérémonie de remise des Nobel, c’est la chanteuse Patti Smith qui est allée en Suède pour le représenter et interpréter l’un des plus grands titres du chanteur, A hard Rain’s A-Gonna Fall (1962). Le Nobel, c’est pop !

2. Beyoncé et sa performance au 50 Halftime Show. Si les Panthers de la Caroline se sont fait voler la victoire par les Broncos de Denver lors du Super Bowl 50, ils se sont aussi fait voler la vedette par Queen B. Lors de son interprétation pendant la mi-temps du match, après le passage de Coldplay et de Bruno Mars, la chanteuse en a profité, veste en cuir, béret noir, coupe afro et poing levé, pour rendre hommage aux Black Panthers, le mouvement révolutionnaire pour les droits des Afro-Américains né en 1966. Respect !

3. Le « Slow Jam The News » de Jimmy Fallon avec Barack Obama. Si le monde entier connaissait déjà les talents de showman du 44e président des États-Unis, c’était sans compter sur Jimmy Fallon pour le convaincre de participer à son fameux Slow Jam The News. Au programme, du jazz sensuel, de la grande classe, quelques blagues salaces lourdement placées, 8 années de présidence, ou la meilleure manière de présenter son bilan, son héritage et donner son avis sur la course à la Maison Blanche. Le premier président noir des Etats-Unis est définitivement devenu une icône de la pop culture !

4. Leonardo DiCaprio gagne enfin son Oscar du meilleur acteur et prononce un discours mémorable. On ne l’attendait même plus tant on pensait que la cérémonie des Oscar avait une dent contre l’acteur de Titanic, Roméo + Juliette, Gangs of New York, Arrête moi si tu peux, Les Infiltrés, Inception, Django Unchained, Le Loup de Wall Street et enfin … The Revenant ! Une consécration, mais aussi l’occasion pour l’acteur de prononcer un admirable discours pour la protection de l’environnement. Espérons que son combat pour la planète rencontre autant de succès que son dernier jeu d’acteur. Léo, on t’aime !

5. #RIO2016, le hashtag de l’année. Twitter a récemment révélé la liste des hashtags les plus utilisés sur son réseau durant toute l’année 2016. Le mot-clé #Rio2016 arrive en tête du classement, avec 187 millions de tweets et 75 milliards de vues. Voici le Top 10 au complet :

  1. Rio2016
  2. Euro2016
  3. Election2016
  4. Brexit
  5. Trump
  6. RIP
  7. BlackVivesMatter
  8. Oscars
  9. GameOfThrones
  10. PokemonGO

ÇA POURRAIT VOUS PLAIRE

TOP 5 des apparitions d’artistes cultes en hologrammes

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

5 questions à la rédaction de jeuxvidéo.com

5 questions à - 28 décembre 2016

Jeuxvidéo.com est le site sur l’actualité du jeu vidéo le plus fréquenté en France et une référence mondiale en matière d’information à destination des joueurs. Toute l’année, l’équipe de rédacteurs propose ses actualités, dossiers, tests, classements et nombreuses vidéos. Quatre d’entre eux ont accepté de répondre à nos questions, pour une interview best of 2016 !

Orange Pop : En l’espace de deux mois, Pokémon Go avait été téléchargée 500 millions de fois dans plus de 100 pays. Le phénomène semble s’être largement atténué depuis quelques semaines. S’agissait-il d’une « simple » mode estivale ou d’une fameuse technique (enfin) trouvée par Nintendo pour faire jouer les gens partout, même durant les mois d’été, en voyage ou au bord de la piscine ?

Julien Rateau, chef de projet mobile : Pokémon Go est un phénomène planétaire qui a transposé un concept simple dans le monde réel : sortir de chez soi pour chasser le monstre de poche. La pratique a bien entendu gagné en intensité pendant l’été et la sortie fin juillet du titre Niantic Labs a permis un lancement tonitruant à travers le monde. Aussi, le titre n’a d’abord été disponible que dans quelques pays, ce qui a intensifié la curiosité des fans. Tout le monde ou presque a installé Pokémon GO et malgré une « baisse » attendue des utilisateurs, le phénomène perdure. Enfin, la seconde génération devrait relancer l’intérêt du titre auprès des fans. Difficile toutefois de juger de la pérennité du jeu après seulement 5 mois d’existence. Il est certain qu’il y aura un avant et un après Pokémon GO, n’en déplaise aux sceptiques.

O. Pop : Les jeux de eSport rassemblent aujourd’hui des dizaines de millions de joueurs à travers le monde et leur nombre ne cesse d’augmenter. Les sommes en jeu et la valeur des équipes professionnelles sont de plus en plus grandes, attirant de nombreux investisseurs. Pensez-vous, comme Rick Fox (Echo Fox), que bientôt l’eSport va devenir l’un « des quatre sports les plus importants aux États-Unis » ? Pourquoi ?

François Aymes, journaliste spécialisé eSport : L’eSport connaît depuis quelques années une croissance extraordinaire pour une raison majeure : le mouvement a attiré l’attention des grands studios. Depuis l’explosion de League of Legends et les retombées économiques engendrées par les immenses tournois organisés par Riot Games, Blizzard et Valve, nombreux sont ceus à s’être engouffrés dans les brèches. Leurs forces de frappes étant colossales, la machine eSport s’est mise en marche, attirant de plus en plus d’investisseurs. Donc oui, avec cet élan, il se pourrait que le sport électronique, très soutenu par la génération connectée, puisse arriver au niveau du basketball aux Etats-Unis. Mais ce succès ne se mesurera certainement pas de la même façon, puisqu’une bonne partie de son économie repose sur Internet.

O. Pop : Nombreux étaient ceux avaient annoncé pour 2016 la révolution numérique de la réalité virtuelle. Pourquoi cela n’a-t-il pas été le cas selon vous ? Les principaux développeurs de jeux vidéos sont-ils prêts et ont-ils envie de se lancer sur ce nouveau secteur ?

Yohan Bensemhoun, journaliste spécialisé réalité virtuelle : En effet, 2016 a été l’année de lancement de la VR. La « révolution » pouvait avoir lieu, c’est vrai, et beaucoup l’attendaient. Cependant, la stratégie de prix adoptée par les constructeurs est encore réservée à une niche assez fortunée, puisqu’il faut débourser au moins 530 € pour bénéficier d’une expérience complète sur PS4. On est donc loin de la révolution commerciale, qui aurait pu arriver avec des tarifs en dessous des 400€ pour une solution complète dans le salon des joueurs. Toutefois, côté développeurs, la ferveur est bien présente et le secteur VR est en effervescence avec des concepts innovants qui s’installent chaque jours sur les différents magasins virtuels. 2016 n’est donc pas l’âge de maturité, mais c’est bel et bien le commencement d’une nouvelle ère.

O. Pop : Quelles ont été les grandes tendances et les grands thèmes (types d’univers, histoires, atmosphères) qui se sont dégagés des principales sorties jeux vidéos en 2016 ? Des raisons à cela selon vous ?

Yohan Bensemhoun : Dégager les tendances dans l’univers vidéoludique n’est pas une mince affaire. Globalement, sur cette année 2016, le Monde Ouvert à démontré qu’il avait encore de beaux jours devant lui, avec le magistral Dark Souls 3, le très bon Watch Dogs 2 et l’excellent DLC Blood and Wine de The Witcher 3. 2016 n’a pas non plus échappé aux classiques chocs des titans côté foot, avec PES et FIFA. Côté shooter en vue à la première personne, le trio gagnant est CoD, Battlefield et Titanfall. Entre innovations techniques permise par la maîtrise des consoles et du PC, et classicisme qui cherche à se renouveler, on remarque également deux secteurs qui font les gros titres cette année : le gaming mobile, désormais mature et prenant (avec le phénoménal Pokémon GO, et les excellents Star Wars Galaxy of Heroes, Naruto Ultimate Ninja Blazing ou encore Final Fantasy: Brave Exvius et Mobius Final Fantasy), mais aussi la réalité virtuelle grâce à la disponibilité de 4 casques majeurs, dont le succès est encore timide.

O. Pop : Enfin, votre Top 5 des jeux vidéos de l’année 2016 (tous supports confondus) ?

Frédéric Goyon, rédacteur en chef : Cette année, la rédaction récompense les meilleurs jeux de 2016 dans une émission spéciale que nous avons appelée « Pixels d’Or« . Pour le titre de meilleur jeu de l’année, toutes machines confondues, les 3 jeux qui se sont détachés sont Dark Souls III, Dishonored 2 et Uncharted 4 : A Thief’s End. Si nous devons ajouter deux titres, ce sont certainement Forza Horizon 3 et Inside, ce qui constitue donc, dans le désordre, notre top 5 :

  1. Dark Souls III(PS4, Xbox One, PC)
  2. Dishonored 2(PS4, Xbox One, PC)
  3. Forza Horizon 3(Xbox One, PC)
  4. Inside (PS4, Xbox One, PC)
  5. Uncharted 4 : A Thief’s End(PS4)$
interview-site-jeux-video-bestof2016

Julien Rateau alias Silent_Jay, François Aymes, Yohan Bensemhoun , Frédéric Goyon

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

À l'année prochaine !

à suivre - 28 décembre 2016

Et pour terminer l’année en beauté, rien de mieux que le best of 2016 des recherches de Google !

À l’année prochaine ! #BonneAnnée 🙂

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer