Bonjour cher internaute,

Bienvenue en 2016 ! La version trop ancienne de votre navigateur ne permet pas un affichage correct et complet du site internet Orange Pop qui est optimisé pour les versions les plus récentes des navigateurs web (Firefox, Chrome, Safari et Internet Explorer à partir de la version 10). Nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur pour profiter de toutes les fonctionnalités du magazine et vivre avec nous une expérience hors du commun ;)

L'équipe Orange Pop

fr en recherche Menu
Le mag cette semaine

Elon Musk, l’homme qui voulait mourir sur Mars

C’est l’une des personnalités les plus fascinantes de ce XXIe siècle. Il a été élu Innovateur de l’année 2011 par le Wall Street Journal puis homme d’affaires de l’année 2013 par le magazine Forbes ; en 2014, il a reçu le Edison Achievement Award, qui récompense les personnalités qui se distinguent par leur contribution au monde de l’innovation, et le Prix du World Technology Network dans la catégorie énergie ; sa société SpaceX vient de recevoir ce prix dans la catégorie Espace pour ses innovations dans le domaine. Belle reconnaissance pour un homme qui rêve de mourir sur la planète Mars !

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

Génie des sciences, il a développé son premier programme informatique à 12 ans et depuis lors, il n’a cessé de mettre son savoir au service de son business avec une seule ambition :  changer le monde. Alors cette semaine, le mag 84 est dédié à ce scientifique hors normes qu’est Elon Musk avec :

  1. Ces chanteurs qui se sont inspirés de lui
  2. Les 9 étapes pour devenir ingénieur chez SpaceX
  3. L’interview de Jessica Easto qui sort un bouquin d’après les citations de Musk
  4. Sa vision de l’intelligence artificielle
  5. Le décryptage de son business model vertueux
  6. L’auteur procrastinateur qu’il suit de près sur Twitter
  7. Ses livres et auteurs préférés
  8. Le dernier exploit de SpaceX
  9. Les films de science-fiction que recommande Elon Musk
  10. Hyperloop, le futur transport en commun
  11. Les jeux vidéos au service d’OpenAI
  12. Le pari d’Elon Musk avec Tesla

 

Alors attachez vos ceintures, on vous embarque dans la pop culture !

Et comme il le dit lui-même :

Quand j’étais étudiant, je voulais changer le monde. Aujourd’hui, je le fais.

Quand Elon Musk inspire les artistes

Musique - 18 janvier 2017

Scientifique visionnaire, entrepreneur à succès, Elon Musk  est aussi un passionné de musique, de Frank Sinatra à Andrea Bocelli. Mais saviez-vous que sa personnalité et ses réalisations ont également inspiré de nombreux chanteurs ?

Souvent comparé au personnage de Tony Stark dans Iron Man, Elon Musk semble appartenir au monde de la pop-culture. Sa réussite et son état d’esprit sont souvent érigés en modèles par certains artistes qui lui vouent un véritable culte, à commencer par le groupe de heavy metal Raptor Command. En 2016, il a dédié son premier single à l’entrepreneur :  « Elon : champion for humanity ». Les paroles semblent faire écho aux exploits de son entreprise SpaceX, à ses ambitions de conquête spatiale et à sa fascination pour Mars : « Rocketing to the stars, on to mars we fly » ou encore « He’ll take the world beyond the stars »

De son côté, le rappeur Rob Grims considère l’entrepreneur comme son mentor et lui a composé une chanson du nom de … “Elon Musk” ! “Elon is one of the people in business I look up to and i wanted to pay homage to one of my mentors” explique-t-il sur le descriptif du clip.

Un internaute du nom de Steven Kaminsky a lui aussi composé une chanson en hommage à tout ce qu’a accompli le CEO de Tesla à travers une composition simplement intitulée “Elon Musk song”

On attend la version de Future et Young Thug 😉 (si vous ne saisissez pas le clin d’oeil, faites un tour par ici)

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

Comment devenir ingénieur pour SpaceX en 9 étapes

L'infographie - 18 janvier 2017

Dans sa biographie « Elon Musk: Tesla, PayPal, SpaceX : l’entrepreneur qui va changer le monde« , le journaliste américain Ashlee Vance détaille quelques unes des méthodes d’embauche au sein de SpaceX, la plus emblématique des sociétés de Elon Musk. Alors si vous rêvez de participer à l’une des aventures spatiales les plus excitantes de l’histoire, ces quelques conseils vous seront utiles.

  1. Avoir une personnalité de type A qui induit, selon Meyer Friedman et Ray Rosenman, inventeurs du concept en 1959 : hyperactivité, sentiment d’urgence, énervement facile et hyper-investissement professionnel.
  2. Obtenir d’excellentes notes dans d’excellentes écoles.
  3. Gagner des concours de construction en robotique ou en voiture de course et avoir de très bonnes notions de mécanique.
  4. Écrire ou être publié dans des revues scientifiques, participer à des congrès et expositions scientifiques pour que les recruteurs d’Elon Musk vous mettent le grappin dessus.
  5. Accepter l’invitation de ces mêmes recruteurs à vous rendre dans un bar pour débuter l’entretien d’embauche.
  6. Endurer et passer avec succès la longue série de tests, d’interrogatoires et autres épreuves éliminatoires.
  7. Rédiger un essai à l’attention d’Elon Musk en expliquant pourquoi vous voulez travailler chez SpaceX.
  8. S’entretenir avec Elon Musk (30 sec à 15 min). Pendant la rencontre avec le boss, ne pas être perturbé si ce dernier continue de rédiger ses mails, ni quand il fera soudainement pivoter son siège vers vous et, selon son humeur, vous posera une seule ou quinze questions.
  9. Répondre à la devinette d’Elon Musk : « Vous êtes sur la surface de la Terre. Vous marchez un kilomètre vers le sud, un kilomètre vers l’ouest et un kilomètre vers le nord. Vous vous retrouvez exactement au point de départ. Où êtes vous ? ». Bonne réponse : “Au Pôle Nord”. Suite : « Et où encore pourriez-vous être ? » Bonne réponse : “Quelque part du côté du Pôle Sud”.
  10. Bravo, vous êtes embauchés chez SpaceX ! Mais pour conserver votre poste et pouvoir toucher vos stock-options dans cinq ans, vous devez à présent accepter et réussir à travailler jusqu’à 90 heures par semaine.

infographie-elon-musk-etapes-devenir-ingenieur-9-etapes-spacex

ÇA POURRAIT VOUS PLAIRE

Infographie : Il n’est jamais trop tôt pour devenir un développeur star

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

3 questions à Jessica Easto, l’auteur qui tirait le portrait d’Elon Musk à travers ses citations

3 questions à - 18 janvier 2017

Dans Rocket Man : Elon Musk In His Own Words, qui sortira le 14 février, Jessica Easto dresse un portrait de l’ingénieur et entrepreneur visionnaire, à travers 100 de ses citations récoltées dans des interviews, apparitions en publics, conférences et articles de presse.

Orange Pop : Comment avez-vous eu l’idée de faire cette collection de citations d’Elon Musk ?

Jessica Easto : L’éditeur pour qui je travaille, Agate Publishing, a publié une série de livres appelés In Their Own Words. Chaque livre rassemble les citations de grands entrepreneurs et dirigeants d’entreprises du monde entier. Avec ce même principe nous avons édité des livres sur Steve Jobs, Oprah Winfrey, Jack Ma… Je me suis dit qu’un livre sur Elon Musk complèterait bien la série. Et puis je voulais en savoir plus sur lui et sa façon de penser. Sa manière de poursuivre tous ces efforts hautement improbables le distingue des autres innovateurs. En bref, ses causes semblent nobles et son succès improbable. C’est suffisamment motivant pour moi !

Par ailleurs, ce format est particulièrement intéressant lorsqu’il est appliqué Musk. Il est connu pour corriger les journalistes qui, selon lui, déforment ses propos ou rapportent de mauvaises informations. Il doit être hypervigilant à ce genre de choses car il est en concurrence avec des entreprises aux intérêts très puissants. Aussi, l’une des façons dont il essaie de combattre la désinformation est d’expliquer les choses aux journalistes et au public de façon aussi claire que possible.

O. Pop : Comment avez-vous collecté, sélectionné et organisé toutes ces citations ? Y a-t-il des inédits avant ?

J.E : Essentiellement, j’ai lu, écouté et regardé tout ce que je pouvais obtenir par moi-même. Cela représentait des heures et des heures d’audio et de vidéo. Je me suis principalement concentrée sur les vidéos et les enregistrements lors d’apparitions publiques. Comme je l’ai mentionné, Musk a des éléments de langage qu’il a tendance à répéter, et ses fans peuvent probablement les réciter presque mot pour mot. J’ai voulu mêler les citations qui semblent représenter les bases de sa vision du monde, à d’autres que les fans n’ont jamais entendues auparavant. Toutes proviennent de sources accessibles au public, mais certaines sont parfois moins connues. J’ai organisé le livre en 10 chapitres par sujet, dont « Apprentissage et Logique », « Environnementalisme et Énergie durable », « Leçons de vie »… Il y a plus de 200 citations au total.

O. Pop : Précisément, que disent ses citations et ses paroles sur lui ? Est-il vraiment comme le dit sa réputation, un ingénieur visionnaire et un entrepreneur de génie ?

J.E : Je pense que ses citations disent de lui qu’il est un homme d’affaires très rationnel, compétent et bourré de principes. Les gens ont tendance à être sceptiques quant à sa mission auto-proclamée d’assurer un avenir positif à l’humanité car 1) cela ne semble pas rationnel et 2) les gens ont tendance à penser qu’une telle revendication est prétentieuse ou qu’il ne pourrait pas être aussi désintéressé qu’il le semble. Mais, après avoir passé des heures à écouter Musk parler (de sa période PayPal à nos jours), je suis convaincue qu’il veut certainement changer le monde pour le mieux grâce à ses entreprises (et à bien des égards, il l’a déjà fait) et que cela guide ses décisions d’affaires.

Très peu de chefs d’entreprise comprennent le pourquoi du comment de leurs produits comme Musk avec Tesla et SpaceX. Il croit profondément dans ses missions, ce qui, je pense, l’aide à rester rigoureux dans ses responsabilités professionnelles. Cela devrait être fascinant de voir comment il continue à innover dans le secteur de l’industrie, en particulier la fabrication automobile. Et bien qu’il soit fabuleusement riche, l’argent ne semble pas le motiver de la même manière que les autres, ce qui est une qualité inhabituelle pour les entrepreneurs, du moins aux États-Unis.

elon-musk-interview-scientifique

Après des heures d’écoute et de visionnage, ©Jessica Easto peut réciter Musk par coeur

 

 

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

Pour Elon Musk, l’intelligence artificielle doit être au service de l’Humanité

Autour d'une image - 18 janvier 2017

Elon Musk exprime ses préoccupations au sujet de l’intelligence artificielle lors d’une Code Conférence 2016 :

De Google à IBM, en passant par Amazon ou encore Facebook, tous investissent massivement le domaine de l’Intelligence Artificielle. L’objectif est de concevoir une nouvelle forme d’intelligence artificielle capable de prendre des décisions en toute autonomie et de rivaliser avec un cerveau humain, si ce n’est de le dépasser (ou de le remplacer).

En marge de la bataille acharnée que se livrent ces entreprises, certains inventeurs, scientifiques, patrons ou ingénieurs visionnaires se posent des questions que les premiers semblent ignorer : quelles seront les conséquences sur l’humanité si une intelligence artificielle venait à dépasser le cerveau humain et à prendre des décisions à la place des hommes eux-mêmes ? Pour y répondre et tenter d’encadrer cette course au développement d’une intelligence artificielle complète, Elon Musk a créé OpenAI, une société de recherche à but non lucratif afin de promouvoir et de développer avec soin une intelligence artificielle qui profitera à l’humanité dans son ensemble.

Créée en décembre 2015, l’organisation a déjà reçu le support de nombreuses personnalités comme Bill Gates, le physicien Stephen Hawking, le scientifique Stuart Russell, Peter Thiel, le co-fondateur de PayPal ou encore Sam Altman, président de Y Combinator (le plus puissant incubateur de start-up au monde). OpenAI fonctionne également de manière collaborative avec d’autres institutions et chercheurs indépendants, notamment en mettant ses brevets et résultats à disposition du public, en open-source.

Avec 1 milliard de dollars de ressources, OpenAI a déjà développé plusieurs outils de recherche sur les capacités d’apprentissage des intelligences artificielles : OpenAI Gym et plus récemment Universe, une plate-forme logicielle basée sur “l’apprentissage par renforcement”. Elle permet aux chercheurs de faire interagir des intelligences artificielles avec des environnements conçus pour des humains (des jeux vidéos, du surf sur internet, un bureau d’ordinateur…). Le but : permettre à des intelligences artificielles de reproduire, par une série d’essais et d’erreurs, le comportement humain. Rien que ça !

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

Comment Elon Musk se rend-il indispensable ?

La question qui tue - 18 janvier 2017

Elon Musk dévoile le Solar Roof et le Powerwall :

Elon Musk l’a déjà prouvé à plusieurs reprises, il est en mesure d’inventer et de concevoir des technologies qui changeront le monde, comme le train Hyperloop, les voitures électriques et batteries Tesla, ou encore les fusées SpaceX. Plus récemment, l’ingénieur visionnaire et touche-à-tout a annoncé le lancement de son dernier projet : Solar Roofs, ou comment transformer les toits des maisons en centrales électriques individuelles. Réponse : grâce à des tuiles photovoltaïques dont l’énergie produite peut être stockée dans une super-batterie domestique imaginée par Tesla.

En plus de proposer une solution innovante aux problèmes liés à l’approvisionnement énergétique et au réchauffement climatique, là où Musk réalise un coup de maître c’est qu’il a créé un business model vertueux et circulaire. En clair : en utilisant à la fois les panneaux solaires développés par SolarCity (spécialiste de l’énergie solaire pour les particuliers et rachetée par Tesla en juin 2016) et la technologie Powerwall (des batteries de stockage développées en partenariat avec Tesla et SolarCity), Elon Musk est parvenu à créer une nouvelle filière.

De la conception à l’exploitation, toutes les étapes sont gérées par Elon Musk et ses sociétés. Ses clients peuvent être aussi bien des particuliers que des entreprises ou même l’État. Ou comment faire du business en essayant de résoudre l’un des problèmes majeurs de l’Humanité et de la planète : le réchauffement climatique. Ce modèle économique, l’inventeur et entrepreneur l’applique à tous ses projets. Par exemple, en développant pour la Nasa des lanceurs de fusées SpaceX capables de propulser des fusées (elles aussi SpaceX) et de revenir sur Terre, Elon Musk peut financer une partie de son projet le plus fou : la colonisation de Mars. S’il parvient à ses fins, il envisage même de proposer des vols touristiques entre la Terre et Mars. La boucle est bouclée.

Le système de transport interplanétaire SpaceX :

ORANGE POP VOUS RECOMMANDE

Brillez en soirée : Ecologie : Boyan Slat, ce jeune qui voulait nettoyer les océans

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

Tim urban, l’auteur procrastinateur suivi de près par Elon Musk

L'inconnu de la semaine - 18 janvier 2017

Tim Urban, dans la tête d’un expert en procrastination :

Sur le site Wait But Why qu’il a co-fondé, l’américain Tim Urban propose de longs articles au ton léger, parfois humoristiques, toujours illustrés par ses soins, sur autant de sujets que l’intelligence artificielle, l’espace extra-atmosphérique et sa conquête ou les innovations les plus disruptives (celles qui changent le monde)… L’un de ses grands sujets de prédilection est aussi la procrastination, cet art ou manie de toujours remettre au lendemain ce que l’on peut faire le jour même. Il a même animé une conférence TED sur ce sujet qu’il maîtrise apparemment sur le bout des doigts.

Mais alors, qu’est-ce qui le relie à Elon Musk ? Certainement pas la procrastination. D’ailleurs, le mot ne fait probablement pas partie du vocabulaire d’Elon Musk. Hormis le fait que Tim Urban soit l’une des quatre personnes physiques suivies par Elon Musk sur Twitter (parmi ses 38 abonnements), il est aussi celui à qui l’ingénieur-entrepreneur a proposé d’écrire sur ses projets, entreprises et sur les thèmes qui animent ses recherches. Cette collaboration, à la fois un coup de projecteur pour le site de Tim Urban et une caution humoristique pour Elon Musk, a débouché sur une série de quatre articles mêlant analyses, interviews, illustrations, vidéos et schémas.

  1. Le premier vous renseignera sur Elon Musk, le personnage, son histoire, ses ambitions et sa conception de l’Humanité.
  2. Dans le deuxième, vous en apprendrez plus sur la manière dont Tesla va assurément changer le monde, les transports et la mobilité.
  3. Dans le troisième volet, Tim Urban décortique le projet le plus ambitieux d’Elon Musk, la colonisation de Mars, via sa société SpaceX.
  4. Enfin, c’est dans le quatrième article que l’auteur, pas si procrastinateur finalement, se penche sur la manière dont Elon Musk mène à bien ses projets et développe ses entreprises, comment et pourquoi le fait-il.

Après cela, Elon Musk ne devrait (presque) plus avoir de secret pour vous.

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

TOP 5 des livres et auteurs préférés d’Elon Musk

Top 5 - 18 janvier 2017

Quand on demande à Elon Musk comment il a appris à construire des fusées, sa réponse est simple : « J’ai lu des livres ». Enfant, il passait jusqu’à dix heures par jour à dévorer des bouquins, façonnant ainsi son génie et abreuvant sa soif de connaissances. Voici cinq ouvrages et auteurs scientifiques qui ont inspiré et éclairé Elon Musk :

1. The Hitchhiker’s Guide to the Galaxy (Le Guide du voyageur galactique) de Douglas Adams. En pleine crise existentielle entre 12 et 15 ans, Elon Musk cherche des réponses et quoi faire de sa vie. Il en trouve quelques unes dans l’oeuvre de science-fiction humoristique imaginée par l’écrivain britannique et dont les personnages sont en quête de “L’ultime question sur la vie, l’univers et tout le reste”. “Le Guide du Voyageur Galactique m’a appris que le plus difficile est de savoir quelles questions poser” disait ainsi Elon Musk en septembre 2012 au site Bloomberg.

2. Structures : Or Why Things Don’t Fall Down (Structures : Ou pourquoi les choses ne s’effondrent-elles pas) de J.E. Gordon. L’un des livres que Musk a dévoré lorsqu’il s’est lancé dans l’aventure SpaceX et a eu besoin d’apprendre les bases de la conception structurelles et par ricochet, comment faire voler une fusée. Il a pu également y apprendre comment un couturier parisien a contribué au voyage dans l’espace ou encore ce que les bateaux traditionnels chinois ont en commun avec les ailes de la chauve-souris.

3. Superintelligence : Paths, Dangers, Strategies’ (Superintelligence : Trajectoires, Dangers et Stratégies) de Nick Bostrom. Un livre fondateur de la pensée avant-gardiste et prospective d’Elon Musk concernant l’intelligence artificielle. L’auteur enquête avec audace et beaucoup de sérieux sur ce qui se passerait si l’intelligence artificielle dépassait celle de l’homme.

4. The Fundation (Le Cycle de Fondation) de Isaac Asimov. Rien de tel que la science-fiction pour faire germer les idées les plus grandioses. Comme tout passionné de l’espace, Elon Musk a dévoré l’oeuvre d’Isaac Asimov (celle-là même dont s’est en partie inspiré Georges Lucas pour réaliser Star Wars), où il est notamment question de futur de l’Humanité et de colonisation de la Galaxie. Ça ne vous dit rien ? Dans l’esprit d’Elon Musk, Mars n’est qu’un point de départ…

5. Zero To One (De Zéro à Un) de Peter Thiel. Elon Musk ne conçoit jamais une invention scientifique sans penser à son impact sur le monde et les hommes. Ainsi, pour parvenir à la diffuser le plus largement possible et assurer son succès, il n’oublie jamais de faire du business un élément essentiel de son équation. C’est notamment grâce à ce livre qu’il a forgé sa vision des startups, de la Silicon Valley et qu’il a appris à utiliser au mieux les leviers financiers pour développer ses idées futuristes.

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

La fusée Falcon 9 de SpaceX atterrit : Elon Musk rapproche l’Humanité de Mars

Stories - 18 janvier 2017

Doucement mais sûrement, grâce à son entreprise SpaceX, Elon Musk rapproche l’Humanité de la planète Mars. Leur dernier exploit : l’atterrissage d’une fusée Falcon 9 !

Après avoir déployé 10 satellites de communication Iridium dans l’espace, la fusée est retournée sur Terre en atterrissant avec succès sur une plateforme au milieu de l’océan Pacifique.

La persévérance d’Elon Musk a fini par porter ses fruits. C’est une grande étape pour SpaceX car elle peut se dire chanceuse de possèder des fusées “réutilisables” – un avantage financier non négligeable d’environ 60 millions de dollars par réutilisation d’un Falcon 9.

Mais pour l’Iron Man de 46 ans c’est bien plus qu’une bonne nouvelle : chaque succès le rapproche de son rêve de “coloniser” Mars, et de rendre le voyage plus abordable. “Aujourd’hui vous pouvez vous rendre sur Mars pour $10 milliards. Pour vous donner une idée, avec cette somme vous pouvez vous acheter quelques immeubles dans le Midtown de Manhattan. Une fois que SpaceX aura mis en place son Système de Transport Interplanétaire, ça ne vous coûtera plus que $200 000”.

Mars n’est plus un rêve, c’est un voyage à faire 😉

Falcon before launch

Une photo publiée par Elon Musk (@elonmusk) le

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

Même lorsqu’il recommande un film, Elon Musk pense à la science

Stories - 19 janvier 2017

Elon Musk pense toujours à la science, même pendant son temps libre !

Il a récemment partagé sur son compte Twitter qu’il avait revu “Ghost in the Shell” et la fin du film “Le Cerveau d’acier”. Bien que ces films ne vous disent peut-être rien, ils traitent d’un domaine de la recherche qui est très actuel, et qui passionne Elon Musk : l’intelligence artificielle. Il a notamment commencé une organisation à but non lucratif, Open AI, qui vise à démocratiser la recherche “sûre” en intelligence artificielle.

Le mot “sûre” est très important pour Elon car il ne veut pas que le progrès mette l’Humanité en péril. Il ne veut ni reproduire l’incident du “Cerveau d’acier”, dans lequel un superordinateur a le contrôle absolu sur des missiles nucléaires, ni atteindre le stade où les humains sont en partie cyborgs comme dans “Ghost in the Shell”.

Revoir des classiques de la science-fiction est probablement un moyen pour Elon Musk de ne pas oublier les dangers potentiels de l’intelligence artificielle et de commencer à réfléchir à des solutions.

Mais avant d’affronter ces menaces, on souhaite à Elon de voir l’adaptation cinématographique de l’anime japonais “Ghost in the Shell” – à lire sa réponse à un follower sur Twitter, il a l’air impatient de le voir 😉

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

Elon Musk mène la voie pour les transports du futur avec Hyperloop

Stories - 20 janvier 2017

La capsule supersonique hyperloop, imaginée par Elon Musk en 2013, vient de franchir un cap.

Le projet a maintenant une liste d’itinéraires ! La firme Hyperloop One, basée à Los Angeles, vient de révéler les 35 demi-finalistes (sur 2 600 participants!) de son Global Challenge. L’intitulé du concours était « d’identifier des endroits autour du monde qui auraient le potentiel d’accueillir les premiers réseaux hyerloop ». Un critère de sélection auquel tient particulièrement Elon Musk est la capacité du projet à endurer des secousses – qui pourraient endommager les capsules supersoniques et blesser ses passagers. C’est pour cela que Musk privilégie les tubes surélevés (grâce à des piliers), car ils pourront s’ajuster en cas de tremblements de terre. Plus que trois événements et nous connaîtrons les 6 gagnants!

2017 sera aussi l’année où Hyperloop fait ses premiers tests de capsules à 1127 km/h ! Sur 500m, puis sur plusieurs kilomètres. Étant un « PDG d’une transparence rare », une série de cinq vidéos est prévue pour suivre les ingénieurs TE Connectivity tout au long du projet.

Accrochez-vous parce que cette année Elon Musk va façonner le futur des transports! Jetez un oeil à votre Plan de Métro Mondial : San Francisco-Los Angeles ne sera bientôt plus qu’un trajet de 35 minutes 😉

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

L'OpenAI d'Elon Musk : les jeux vidéos au service de la recherche scientifique

Stories - 23 janvier 2017

Bien qu’il soit (très) probablement l’homme le plus occupé du monde, Elon Musk ne refuse jamais une partie de jeu vidéo !

Dernièrement, avec son âme de gamer, il a introduit un jeu vidéo dans la recherche sur les intelligences artificielles. Par le biais de son association OpenAI, il a mis en ligne un ensemble d’outils et de data (DeepDrive) libres de droits, afin de démocratiser la recherche sur l’IA. Mais, pour exploiter ces données, il faut posséder un jeu vidéo – et pas n’importe lequel : Grand Theft Auto V !

Elon Musk et ses chercheurs ont expliqué que les paysages urbains de GTA V présentent un intérêt majeur pour la recherche sur les intelligences artificielles automobiles. Premièrement, elles peuvent être confrontées à des décors, des accidents, et des scénarios réalistes, en maintenant la sécurité du virtuel. Deuxièmement, c’est un moyen tout aussi efficace que vie réelle pour mémoriser et identifier un nombre important de cadres et d’objets dans différentes conditions météorologiques.

Musk vous permet d’économiser du temps et de l’argent 😉 Pour vous donner une idée, dans la vraie vie ça prend une IA 90 minutes pour analyser une situation/image; avec GTA V, en 7 secondes, elle peut analyser 25 000 images!

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

Elon Musk : PDG visionnaire et chargé de clientèle attentif chez Tesla

Stories - 24 janvier 2017

En devenant PDG de Tesla en 2008, Elon Musk fait le pari de rendre les voitures électriques abordables. Maintenant, son entreprise est considérée comme la plus innovante du monde, et est estimée à 33,5 milliards de dollars.

Face à des géants tels que Ford, General Motors et Chrysler, les débuts de l’entreprise n’ont pas été simples. Mais, depuis peu, son business modèle vertueux est en marche. Tesla produit et vend des batteries (powerwalls et powerpacks), des voitures électriques, et des produits photovoltaïques (depuis son rachat de SolarCity) – les différentes parties de l’entreprise sont interdépendantes.

Dorénavant, la priorité de Musk est de se développer. Mais, pour cela, il doit s‘assurer que ses clients pourront bien recharger leur voiture partout où ils iront. Ses derniers projets sont donc orientés vers la construction de nouvelles Stations dans le monde. Actuellement Tesla a plus de 5000 Superchargers et 985 Stations – leur dernière réalisation étant un “axe Supercharger” de 1610 km en Australie (entre Melbourne et Brisbane).

Quand aux voitures, Tesla travaille sur la sortie de son nouveau Modèle 3 (qui coûtera 35000 dollars – soit la moitié des modèles précédents). Elon Musk approche de son pari d’une “voiture électrique abordable”…

Au delà de ses projets mondiaux, Musk se préoccupe aussi de sa clientèle. Tesla a notamment remporté le prix du service client automobile en 2016 ! Alors la prochaine fois que vous avez un problème ou une simple question, n’hésitez pas à contacter Elon Musk sur Twitter – il se fera un plaisir de vous aider 😉

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

À la semaine prochaine !

à suivre - 18 janvier 2017

Mercredi prochain, on vous rappelle que Google est à la base un produit scientifique !

teachers-day-2015-turkey-4703287659986944.2-hp2x

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer