Bonjour cher internaute,

Bienvenue en 2017 ! La version trop ancienne de votre navigateur ne permet pas un affichage correct et complet du site internet Orange Pop qui est optimisé pour les versions les plus récentes des navigateurs web (Firefox, Chrome, Safari et Internet Explorer à partir de la version 10). Nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur pour profiter de toutes les fonctionnalités du magazine et vivre avec nous une expérience hors du commun ;)

L'équipe Orange Pop

Hello cher visiteur !
Orange Pop vous donne désormais rendez-vous sur orange.com avec de nouvelles pastilles prêtes à snacker...
A tout de suite ;)

orange.com
fr en recherche Menu
Le mag cette semaine

On lâche nos consoles pour nos Smartphones !

40,6 milliards $ : c’est la valeur du marché mondial du jeu vidéo sur mobile en 2016*. Ce segment de marché a même dépassé celui du PC (35,8 milliards $) ! Les gamers purs et durs doivent se retourner les ongles sur leur clavier. La faute à Candy Crush (et ses innombrables dérivés), Avadon, Pokemon Go et autres Mario Run qui transforment nos smartphones en vraies consoles de jeu portables. D’ailleurs, rien ne serait possible sans eux ! Leurs processeurs, mémoires vives et résolutions toujours plus puissants sont indispensables pour faire tourner ces jeux ultra gourmands, et pas qu’en petites pièces jaunes 😉

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

Alors cette semaine, pendant que les géants de la téléphonie mobile parlent du turfu à Barcelone au Mobile World Congress, dans le mag 89 “Jeu vidéo mobile : tous addicts ?” on joue avec les chiffres, les anecdotes, les questions et les infos les plus pop du secteur avec :

  1. Final Fantasy qui s’offre Arian Grande pour sa bande-son
  2. Les chiffres étonnants du jeux sur mobile
  3. Le fondateur du studio Maliyo Games
  4. La battle entre le joueur Smartphone et de console
  5. Les jeux mobile adaptés au cinéma
  6. Le créateur du mythique Snake
  7. Le TOP 5 des destinations pour attraper des Pokémon
  8. L’Afrique sur la la scène internationale du jeu mobile
  9. Super Mario Run prend vie
  10. Slang N’ Friendz : Ludacris revisite Words With Friends
  11. Le fameux Nokia 3310 fait son grand retour
  12. Snapchat : la nouvelle source de jeux vidéo mobile

Alors attachez vos ceintures, on vous embarque dans la pop culture !

Et comme disait Nolan Bushnell, le créateur de d’Atari :

Les cinq dernières années ont été une époque de jeux mobiles et de jeux courts.

Final Fantasy s’offre Arian Grande pour sa bande-son

Musique - 22 février 2017

Final Fantasy Brave Exvius a enfin sorti sa bande-son ! En plus d’être un (rare) spin off mobile de la très célèbre saga Final Fantasy, les fans ont été d’autant plus impatient pour sa sortie lorsqu’ils ont appris que la pop star Ariana Grande allait faire la chanson du jeu !
Pour l’occasion, la talentueuse américaine a accepté de prêter l’une de ses chansons aux créateurs du jeu, Square Enix. Après avoir longuement hésité entre Greedy et Touch It, ils ont finalement opté de remixer le second. Ajoutant des percussions, et des instruments à cordes, l’équipe de Final Fantasy a réussi à insuffler un côté grandiose à la version originale d’Ariana – respectant ainsi le côté épique de la saga.

Ariana Grande – Touch It (FINAL FANTASY BRAVE EXVIUS Remix)

Et comme ce n’est pas tous les jours qu’une telle chanteuse s’allie à un jeu vidéo, Square Enix a voulu marquer l’occasion, et a fait d’Ariana Grande un personnage du jeu : Dangerous Ariana – en référence à son dernier album intitulé Dangerous Woman 😉

Son album Dangerous Woman :

Album disponible sur Deezer également.

ÇA POURRAIT VOUS PLAIRE

Playlist : La musique et les jeux cultes

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

Les chiffres étonnants du jeux sur mobile

L'infographie - 22 février 2017

La folie du jeux sur mobile en data !

infographie-jeu-video-mobile-smartphone-marche-mondial

 

ORANGE POP VOUS RECOMMANDE

Infographie : Quel jeu eSport cartonne le plus dans le monde ?

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

3 questions à Hugo obi, fondateur du studio Maliyo Games

3 questions à - 22 février 2017

Avec ses studios de Maliyo Games, Hugo Obi renouvelle chaque jour le domaine des jeux sur mobile en créant des personnages, des jeux et des environnements à l’identité typiquement africaine. Entretien avec l’un de ceux qui rendent l’Afrique toujours plus mobile et toujours plus ludique.

Orange Pop : Qu’est-ce qui vous plaît dans le fait de créer des jeux pour mobiles plutôt que pour consoles ?

Hugo Obi : L’Afrique est un marché mobile de premier choix. Presque tout le monde a un téléphone portable et c’est le premier moyen d’accéder à internet pour le plupart des Africains. Mais les portables font bien plus que simplement aider les gens à communiquer entre eux, ils sont aussi des plateformes de divertissement puisque des contenus multimédia peuvent y être consommés. En raison de leur coût relativement faible et de leur polyvalence par rapport à une console, nous croyons que pour créer du contenu pour les Africains et par les Africains, la meilleure forme de distribution serait davantage les mobiles que la console ou le PC.

O. Pop : Selon vous, pourquoi les jeux mobiles rencontrent un tel succès aujourd’hui ?

H.O : En Afrique, les gens commencent tout juste à expérimenter la puissance de l’informatique à travers leurs téléphones portables. Contrairement à d’autres endroits dans le monde, l’Africain moyen n’a pas un accès facile à un ordinateur ou à une console de jeux. Par contre, les téléphones portables sont beaucoup plus accessibles. Tout comme les jeux de détente qui proposent aux utilisateurs une expérience visuelle forte et une simplicité de jeu. Il n’y a rien de surprenant à ce que 32 millions de jeux aient été téléchargés au Nigéria rien qu’en 2016, soit 16 fois plus qu’il y a 4 ans. Les gens explorent et expérimentent les différentes possibilités proposées sur le web et les nombreuses opportunités multimédia disponibles sur mobiles.

O. Pop : On dirait que tous les jours, de nouveaux studios commencent à travailler dans le domaine des jeux vidéo en Afrique. A quel point ce continent peut-il être le futur du jeu vidéo ?

H.O : Nous vivons une époque assez excitante pour l’écosystème du jeu en Afrique. Quand nous nous somme lancés en 2012, il n’y avait qu’une poignée de studios de jeux en Afrique subsaharienne, mis à part l’Afrique du Sud. Aujourd’hui, nous sommes en train de voir se multiplier les nouveaux studios indépendants à travers le continent. Ils sont les premiers signes d’un écosystème en plein développement car de plus en plus de gens apprennent les techniques nécessaires à l’industrie du jeu vidéo et il y a une appréciation plus forte des opportunités de monétisation au niveau du marché local. L’Afrique a une population d’un peu plus d’un milliard de personnes, avec près de 50% de taux de pénétration du mobile. Alors que le prix des datas diminue et que les bandes passantes augmentent, il est évident que les téléchargements vont aussi continuer à augmenter, tout comme la monétisation.

hugo-obi-maliyo-games-studio-fondateur-jeux-video-mobile-smartphone

Hugo Obi, fondateur de Maliyo Games © Hugo Obi

ÇA POURRAIT VOUS PLAIRE

Stories : Maliyo Games, la première société de gaming nigérienne

 

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

Quelle est la différence entre un joueur Smartphone et un joueur console ?

La question qui tue - 22 février 2017

Si des études montrent que dans certains pays presque 75% de la population joue aux jeux vidéo, il faut tout de même reconnaître que tous les joueurs ne sont pas les mêmes. Là où le gamer PC ou console est souvent incroyablement investi dans ses jeux, le joueur mobile a tendance à y voir davantage une passe-temps ou un simple divertissement (même si les choses semblent évoluer sensiblement avec l’apparition d’applications comme Pokemon Go).

Mais surtout, la différence la plus marquante se fait au niveau du portefeuille. En effet, si les joueurs console n’hésitent pas à investir très largement dans l’achat des dernières nouveautés, sur mobile, la dépense se fait plus rare puisque presque tous les jeux sont gratuits. L’industrie du mobile game fonctionne donc sur le principe des “joueurs baleines”, une petite portion de joueurs prêts à payer beaucoup pour accéder aux bonus de certains jeux. Et oui, on vous aura prévenu, tous les gamers ne sont pas les mêmes !

jeux-smartphone-console-difference-joueur

Certains petits malins ont trouvé comment mêler les deux © gizmosandgadgets.org

 

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

Les jeux mobile sont maintenant adaptés au cinéma

Brillez en soirée ! - 22 février 2017

En mai dernier, les spectateurs des cinémas du monde entier avaient de quoi être surpris en voyant à l’affiche le célèbre oiseau d’Angry Birds. Sur le papier, les adaptations cinématographiques de jeux vidéo n’ont que très rarement fait des étincelles. Pourtant, en rapportant plus de 349 millions de dollars de recettes, le film The Angry Birds a très largement convaincu le grand public et prouvé qu’il est désormais possible d’adapter sur grand écran des jeux vidéo conçus pour les téléphones portables. Dans cette logique, on vient donc d’apprendre que c’est cette fois-çi le jeu Fruit Ninja qui devrait être transposé au cinéma pour une comédie en prise de vues réelle prévue pour 2018. Mais le projet le plus surprenant reste tout de même l’adaptation de Tetris dont on ne sait pour l’instant presque rien, mise à part qu’il s’agira d’une trilogie de science-fiction à gros budget… Mystère.

angry-birds-movie-gaming-mobile

Il tire toujours la tronche, même au cinéma © Sony Pictures

 

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

Taneli Armanto, le créateur du mythique Snake

L'inconnu de la semaine - 22 février 2017

On serait tenté de dire que Taneli Armanto est au commencement de cette folie du mobile game. En créant le célèbre Snack en 1997, cet ingénieur de chez Nokia a signé le premier gros succès du genre, tout en faisant littéralement exploser les ventes de téléphones portables. En effet, le succès du fameux Nokia 3310 peut s’expliquer en grande partie grâce à la popularité du Snake chez les adolescents de l’époque qui n’auraient jamais accepté d’acheter un téléphone sans ce jeu désormais culte. Mais depuis, Taneli Armanto n’a pas abandonné le mobile game puisqu’avec son entreprise Rumilus Design, il vient notamment de lancer Snake Rewind, la version moderne de notre jeu préféré. De longues heures nous attendent donc encore devant l’éternel Snake.

createur-jeux-mobile-snake-rewind-jeux-mobile

Taneli Armanto, l’homme derrière le serpent © Rumilus Design

 

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

TOP 5 des meilleures destinations au monde pour attraper des Pokémon

Top 5 - 22 février 2017

Véritable phénomène de société, le jeu Pokemon Go a vu apparaître l’année dernière des foules de passionnés prêts à traverser le monde pour trouver leurs précieux Pokemon. Voilà pour eux un petit guide des meilleurs spots.

1. Sokcho (Corée du Sud) : Située à deux heures de Séoul, cette ville est le paradis des Pokémon. En effet, pour des raisons de sécurité intérieure, le pays n’est quasiment pas couvert par Google map, excepté Sokcho, à cause d’une erreur de programmation. Bon nombre de coréens se ruent donc là-bas où les Pokémon courent les rues et où l’on trouve même apparement le fameux Pikachu.

top5-destination-pokemon-go-attrapper

A Sokcho, il fait bon être un chasseur de Pokemon © themonsoonproject.org

2. Disneyland en Californie (Etats-Unis) : Il se dit que le célèbre royaume enchanté conçu par Walt Disney est aussi un lieu incroyablement peuplé en Pokémon. Entre un Mickey et un Dingo, vous trouverez donc peut être un Métamorph ou un Mew.

3. La VW-Arena à Wolfsburg (Allemagne) : Le stade de la VW-Arena à Wolfsbourg regorge appartement de Pokémon de toutes sortes. Pour les attrapper, des séances de chasses collectives ont donc été lancées afin de permettre aux adeptes de la Pokéball de faire le plein d’espèces rares.

top5-destination-pokemon-go-attrapper-2

Pokemon Go en plein stade à Wolsburg © foxnews.com

4. Le Circular Quay à Sydney (Australie) : A Sydney, le Circular Quay est devenu le point de rendez-vous de tous les chasseurs de Pokémon du pays, qui s’y réunissent régulièrement pour dénicher quelques espèces rares. L’occasion aussi d’attraper Kangourex, un Pokémon qu’on ne peut trouver qu’en Australie.

top5-destination-pokemon-attrapper

Sydney à la chasse au Kangourex © kotaku.com

5. La Défense à Paris (France) : Le quartier d’affaires parisien est réputé pour être l’un des très rares endroits où vous pourrez trouver Ronflex, un Pokémon de la première génération très difficile à croiser. Profitez-en aussi pour capturer Elektek et Magneti qu’on ne trouve pas facilement non plus.

top5-destination-pokemon-go-attrapper-4

La défense, haut lieu du Pokemon parisien © leparisien.fr

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

L’Afrique sur la la scène internationale du jeu mobile

Stories - 22 février 2017

Electronic Arts (États-Unis), Gameloft (France), King (Angleterre)… Quand il s’agit de mentionner des noms de développeurs de jeux mobile on se cantonne souvent aux plus célèbres du marché – généralement américains, asiatiques et européens. Mais il ne faut pas croire, la scène mobile est également remplie de développeurs Africains qui veulent profiter de ce marché en expansion !

Suivant les traces de Kuyula (Nigeria), Thoopid (Afrique du Sud), et Kola Studios (Ouganda), c’est maintenant au tour de Weza Interactive Entertainment – l’un des vainqueurs de la French Tech Ticket – de fièrement défendre le futur du jeu mobile africain !

Pour les 12 prochains mois, l’entreprise kenyanne va rejoindre l’incubateur français Plaine Images – “un écosystème conçu pour accueillir des startups digitales en plein essor”. L’incubateur va non seulement permettre à l’entreprise de développer ses produits (Mzito), mais ce sur deux continents à la fois (l’équipe étant divisée entre Lille (France) et Nairobi (Kenya)).

Nous leur souhaitons bonne chance dans leur “mission de créer une expérience pour l’Afrique immersive qui inspire et valorise”, et nous vous encourageons à les suivre de près – le futur du jeu mobile africain se joue maintenant… 😉  

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

Super Mario Run prend vie

Stories - 23 février 2017

Italien, plombier, il a une tenue rouge… Vous avez une petite idée de qui nous parlons? 🙂  C’est bien évidemment Mario ! L’infatigable plombier est de retour avec une nouvelle aventure Nintendo : après le tennis, le foot, le baseball et le karting, il s’attaque à la course !

Mais détrompez-vous ce n’est pas la première fois qu’il a un jeu de course. Dès ses débuts en 1981, dans le jeu “Donkey Kong”, Mario a été confronté à un saut d’obstacles, au bout duquel il pouvait sauver sa bien-aimée. Super Mario Run est donc en quelques sortes une version mobile (actualisée) du célèbre jeu.

Au vu du succès que connait Super Mario Run, deux mois seulement après sa sortie, nous pouvons dire avec certitude que les fans sont d’humeur nostalgique ! Les plus dévoués d’entre eux sont même allés jusqu’à (essayer de) répliquer les aventures du personnage dans la vie réelle.

En 2008, le célèbre humoriste français Rémi Gaillard a lancé cette mode en jouant à Mario kart dans les rues de Montpellier (en France) ! Plus récemment, Devin Super Tramp s’est aussi prêté au jeu en uploadant une vidéo où Super Mario Run fait un parkour. Quant à Smosh Games, ils ont voulu répliquer ses mouvements pas à pas. “Here we go again” ! 😉  

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

Slang N’ Friendz : Ludacris revisite Words With Friends

Stories - 24 février 2017

Vous vous souvenez de l’époque mobile sans internet ? Quand on ne pouvait être qu’un à la fois à jouer à un jeu : Snake, Solitaire, Mini Golf… 🙂  Heureusement pour nous, depuis, la technologie a permis au marché de développer des nouveaux jeux, ainsi que d’adapter des jeux de société classiques, que l’on peut jouer à plusieurs.

Words With Friends, la version mobile de Scrabble, est probablement l’adaptation la plus célèbre et la plus réussie. Mais, comme au Scrabble, Words With Friends a des règles “strictes” : pas d’abréviations, pas d’argot…

Comme bon nombre d’autres utilisateurs frustrés de ces restrictions, le rappeur (et fan de jeux vidéos) Ludacris a décidé de sortir sa propre version du jeu : Slang N’ Friendz. “C’est la pop culture qui dicte ce qui est cool de nos jours; et je pense qu’il est plus facile de rapprocher les personnes si on ne les limite pas aux mots du dictionnaire”, explique-t-il.

En plus de pouvoir personnaliser votre plateau et d’envoyer des suggestions de mots, l’application ne vous limite pas à l’argot d’aujourd’hui – les mots de l’application vous permettent de remonter jusqu’au XIXème siècle ! Vous arrivez à vous imaginer ce qu’aurait donné une partie de Slang N’ Friendz entre Charles Dickens et Edgar Allan Poe? 😉  

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

Le fameux Nokia 3310 fait son grand retour

Stories - 27 février 2017

Le Nokia 3310 est officiellement de retour ! L’entreprise finlandaise a confirmé les rumeurs en présentant sa version 2017 du mobile à Barcelone, en Espagne, lors du Mobile World Congress 🙂  

Souvent mentionné comme étant “le portable le plus fiable de tous les temps”, le Nokia 3310 s’est écoulé à plus de 126 millions d’exemplaires entre 2000 et 2005 – un record qui commence à dater, mais qui lui vaut toujours d’être inclus parmi les portables les plus vendus de l’histoire!

Pour la nouvelle édition, le manufacturier a voulu moderniser le portable sans lui retirer ses célèbres caractéristiques. Le résultat est unique : un nouveau design, un écran couleur, un appareil photo, de même qu’une batterie longue durée (un mois), des sonneries classiques Nokia, et une version actualisée de Snake (à la vue de la couverture du mag vous avez probablement deviné que nous étions fan du jeu ! ). Loin du marché grandissant des smartphones, nous pouvons revivre les années 2000 pour seulement 49€ !

Quant aux utilisateurs de smartphones nostalgiques de Snake, ne vous inquiétez pas, le jeu vous est également disponible sur Facebook Messenger… 😉

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

Snapchat : la nouvelle source de jeux vidéo mobile

Stories - 28 février 2017

Avec Facebook et Instagram s’inspirant continuellement de ses inventions, Snapchat est contraint de sans cesse innover… Après les lunettes-caméra, le Petit Fantôme Blanc s’attaque (étonnamment) à l’industrie des jeux vidéo mobile ! 🙂

Il a initié cette idée avec un jeu Kraft Mac & Cheese, dans lequel on devait gober des nouilles avec sa bouche. Le concept est peut-être simple, mais il n’a (pour l’instant) aucune concurrence ! Nul besoin de préciser que Snapchat en est ravi de cette situation et compte profiter de son monopole en multipliant les partenariats – dernièrement avec Warner Bros. pour un Puzzle, à l’occasion de la sortie de leur film Le Roi Arthur.

Mais Snapchat ne se limite pas juste à des partenariats de jeux “avec notre visage”. Les opérations “Bud-Bowl”, pour Budweiser, et “Freeze Frenzy”, pour KFC, sont deux exemples évidents que Snapchat, l’entreprise qui s’est proclamée être de photographie, a un intérêt grandissant pour l’industrie du jeu mobile au sens large.

Sa dernière innovation, pour avoir une nouvelle longueur d’avance sur Facebook, est un jeu en Réalité Augmentée ! Introduit discrètement par le biais du filtre “Princesse et Reine”, en double tapant dessus vous pouvez accéder au jeu. Objectif : trouver 5 joyaux – à vous de jouer 😉

wersm-snapchat-gaming-AR-lense

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

À la semaine prochaine !

à suivre - 22 février 2017

Mercredi prochain, les divas pop se tapent l’affiche du mag ! 

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer