Bonjour cher internaute,

Bienvenue en 2017 ! La version trop ancienne de votre navigateur ne permet pas un affichage correct et complet du site internet Orange Pop qui est optimisé pour les versions les plus récentes des navigateurs web (Firefox, Chrome, Safari et Internet Explorer à partir de la version 10). Nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur pour profiter de toutes les fonctionnalités du magazine et vivre avec nous une expérience hors du commun ;)

L'équipe Orange Pop

Hello cher visiteur !
Orange Pop vous donne désormais rendez-vous sur orange.com avec de nouvelles pastilles prêtes à snacker...
A tout de suite ;)

orange.com
fr en recherche Menu
Le mag cette semaine

Ces stars qui s’engagent pour la planète

Selon l’UNICEF, en 2040, 1 enfant sur 4 vivra dans des zones où les ressources en eau seront très limitées. Selon l’OMM, l’année 2016 a enregistré une température moyenne record, la banquise s’est fortement réduite, le niveau de la mer a encore augmenté et les océans se sont réchauffés. Le changement climatique est bien réel, l’impact de nos pollutions est déjà visible et dévastateur.

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

Or, il s’agit de notre avenir et de celui de nos enfants ! Face à l’urgence de la situation et la difficulté à mener des politiques mondiales engageantes, certaines stars ont décidé d’agir et d’utiliser leur notoriété pour mobiliser l’opinion.  A l’occasion de la journée mondiale de la Terre du 22 avril, ce mag 98 participe au mouvement aux côtés des stars de la pop culture :

  1. The Leonardo DiCaprio Foundation, les chiffres clés
  2. Les stars de cinéma écolos (juste après Leonardo DiCaprio)
  3. Le message des stars « W » pour « Water »
  4. Une star peut-elle sauver une mer ?
  5. Le chef papou qui pose avec Robert Redford
  6. La Directrice de la communication chez Greenpeace France
  7. Nos 10 chansons recyclables préférées !
  8. L’acteur Gael García Bernal est un jaguar…
  9. Adrian Grenier en a marre de la paperasse
  10. Jessica Alba et ses potes eco-friendly ont quelque chose à dire…
  11. Arnold Schwarzenegger VS La Pollution
  12. Harrison Ford, Ed Norton et Reese Witherspoon prêtent leur voix à la planète

Alors attachez vos ceintures, on vous embarque dans la pop culture !

Et comme disait le chanteur Jack Johnson :

Grâce au projet The Guitar Of Reality, le monde entier ne sera pas seulement en mesure de voir le changement climatique opérer, il pourra l’entendre également.

 

The Leonardo DiCaprio Foundation, les chiffres clés

L'infographie - 26 avril 2017

« Nous représentons la dernière génération à avoir une chance d’arrêter le changement climatique avant qu’il ne soit trop tard ». Ça, Leonardo l’a bien compris, et depuis longtemps. La preuve en chiffres et en images.

infographie-leonardo-dicaprio-fondation-ecologie

ORANGE POP VOUS RECOMMANDE

Brillez en soirée : Google va transformer nos éoliennes en cerfs-volants

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

Des stars de cinéma écolos (juste après Leonardo DiCaprio)

Top 5 - 26 avril 2017

Engagement volontaire ou tendance écolo ? C’est souvent la question qui revient face aux déclarations et aux postures des stars en faveur de la planète. Souvent l’une, peut-être l’autre. Finalement qu’importe, tant l’urgence et les enjeux sont grands. Voici notre palmarès de 5 stars que l’on aime croire sur parole !

1. Marion Cotillard : Militante depuis 2001 auprès de Greenpeace, elle s’est de nombreuses fois illustrée comme une écologiste confirmée. Au Congo, en 2010, pour alerter sur la déforestation, dans une cage en 2013 pour demander la libération de 30 militants environnementaux détenus en Russie, à Manille en 2015 aux côtés de François Hollande pour un déplacement sur le thème de la lutte contre le réchauffement climatique, la “Môme” est de tous les combats pour la planète.

2. Mark Ruffalo : Lorsqu’il n’utilise pas sa force pour combattre les envahisseurs venus détruire la Terre, Mark Ruffalo (célèbre pour son rôle de Hulk) soutient le développement des énergies propres avec The Solutions Project, lutte contre les méthodes d’extraction polluantes avec le collectif Artists Against Fracking, et gère l’organisation Water Defense qui vise à utiliser la technologie et l’engagement du public pour garder propre la ressource en eau.

3. Matt Damon : Avec Promised Land (2013), Matt Damon et le réalisateur Gus Van Sant prêchaient pour l’écologie et l’abandon des méthodes brutales et polluantes d’extraction des hydrocarbures. Aujourd’hui, l’acteur s’engage auprès de l’organisation Water.org et milite pour la protection des ressources en eau autant que pour son accès universel, avec détermination, et humour quand il le faut.

4. Arnold Schwarzenegger : Depuis qu’il a converti l’un de ses Hummers pour qu’il fonctionne à l’hydrogène, “Arnie” n’a de cesse de s’engager pour la planète. Fondateur de l’organisation R20, qui regroupe gouvernements sub-nationaux, villes et régions pour lutter contre le changement climatique, il s’est rendu plusieurs fois à Paris, en octobre 2014, lors du Conseil économique, social et environnemental, puis en décembre 2015 pour la COP21. Il soutient même Anne Hidalgo pour sa politique environnementale !

5. Shailene Woodley : D’abord connue pour ses rôles récurrents dans les séries The Fault In Our Stars et Divergent, la jeune actrice américaine s’est illustrée en octobre 2016 lors du rassemblement de 90 tribus indiennes s’opposant au projet de pipeline à travers la réserve de Standing Rock. Son arrestation filmée, si elle n’a pas été décisive, a toutefois permis de tourner un peu plus les caméras vers cette réserve indienne et naturelle du Dakota du Sud menacée (à nouveau) par l’exploitation pétrolière.

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

“W” FOR WATER !

Autour d'une image - 26 avril 2017

environnement-ecologie-stars-planete-journee-eau

Lady Gaga en mode “W”, © Instagram

Initiée en 1993 par l’Organisation des Nations Unies, la Journée Mondiale de l’eau a pour objectif de sensibiliser à une multitude de problèmes liés à l’eau et attirer l’attention du public, comme des responsables politiques et des entreprises, sur les enjeux cruciaux relatifs à cette précieuse ressource. Pour l’édition 2017, le thème était : “Pourquoi gaspiller de l’eau ?”.

Cette année encore, conscientes de leur notoriété et de l’enjeu, de nombreuses stars ont décidé de jouer le jeu. Et quelle meilleure vitrine que les réseaux sociaux pour faire passer un message simple : un “W” pour “WATER”. Lady Gaga, Jimmy Fallon, Cara Delevingne, Adele, Bono, Emma Stone, Jennifer Lawrence, et bien d’autres encore, ont ainsi partagé une photo d’eux avec le fameux signe de ralliement. Tous invitent leurs communautés, fans, auditeurs et spectateurs à économiser et à protéger ce qui représente certainement la ressource la plus vitale pour l’humanité, et de manière générale, pour la vie sur Terre hors des océans.

Aujourd’hui encore, 1 humain sur 3 ne dispose pas d’un accès à l’eau assaini. Aussi, quand en Afrique Subsaharienne la consommation moyenne d’eau (tous usages confondus), par jour et par personne est de 15 litres, elle atteint 250 litres aux États-Unis, en Australie et au Japon. (Plus d’informations ici)

 

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

Mundiya Kepanga, le chef papou qui pose avec Robert Redford

L'inconnu de la semaine - 26 avril 2017

La Papouasie-Nouvelle-Guinée abrite l’une des plus riches et anciennes forêts de la planète. Bien qu’elle couvre près de 70% de la surface du pays, abrite 20 000 espèces de plantes, 1 500 espèces d’arbres, 3 000 espèces d’insectes et plus de 750 espèces d’oiseaux, elle pourrait être réduite de moitié d’ici 2021. La raison : l’exploitation forestière effrénée des grands arbres par des entreprises étrangères.

Pour lutter contre la déforestation, le chef traditionnel Mundiya Kepanga a plus d’un tour sous son chapeau de plumes. Ami de longue date du documentariste Marc Dozier, il est le personnage central de l’un des épisodes de la série documentaire “Frères des arbres”, justement réalisée par le français.

Aussi, à l’occasion d’une tournée internationale pour alerter l’opinion sur la situation de sa forêt primaire de Papouasie-Nouvelle-Guinée, le chef papou a croisé la route de Robert Redford, star de cinéma mais aussi de l’écologie. Il a invité l’acteur à venir lui rendre visite dans son village. Une manière de placer l’urgence de la situation sous le feu des projecteurs. Et puis qui sait, Mundiya apprendra peut-être à Robert comment murmurer à l’oreille des arbres…

papouasie-mundiya-kepanga-robert-redfort-planete-ecologie

Robert Redford avec Mundiya Kepenga, chef traditionnel papou © UNESCO/F.Gentile

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

Une star peut-elle sauver une mer ?

La question qui tue - 26 avril 2017

L’avenir proche nous le dira. Avec l’envie de réinsérer l’écologie au centre du plaisir de vivre, c’est en tout cas l’objectif du compositeur de musique électronique Jean-Michel Jarre, qui a voulu faire entendre au monde qu’il est urgent et nécessaire de sauver la Mer Morte. Chaque jour celle-ci s’assèche un peu plus, son niveau diminuant de plus d’un mètre par an. Pour cause notamment, l’importante exploitation par les pays voisins des eaux du Jourdain, le fleuve qui l’alimente.

Pour son dernier concert pharaonique, qui s’est déroulé le 6 avril dernier, l’artiste français n’a pas choisi l’emplacement au hasard. Sous la célèbre forteresse de Massada et à quelques centaines de mètres des rives asséchées de la Mer Morte, la scène a été érigée au point le plus bas de la surface terrestre. Ce qui a fait dire au musicien et ambassadeur de bonne volonté de l’Unesco : « Je veux élever le désert le plus bas de la planète vers une nouvelle dimen­sion ».

Pari réussi pour la dimension musicale et électronique, au regard des 10000 personnes venues assister à ses 8 heures de performance live. Quant à la dimension écologiste, on peut dire que c’est en faisant du bruit que l’on attire l’attention ! Jean-Michel Jarre a voulu alerter le monde des dangers qui pèsent sur l’un des berceaux des civilisations.

Sa première revendication : faire inscrire cette mer et sa région au patrimoine mondial de l’Humanité !

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

Laurence VEYNE, directrice de la communication chez Greenpeace France

3 questions à - 26 avril 2017

Orange Pop : Depuis longtemps, des célébrités du monde de la musique, du cinéma, de la mode, de l’entreprise s’engagent (de manière plus ou moins radicale, et honnête peut-être) pour l’écologie, la préservation des espèces animales, des forêts, des ressources, etc. Pensez-vous que leurs positions, discours et actions sont devenus indispensables à la prise de conscience environnementale et afin de répondre à cet enjeu majeur ?

Laurence VEYNE : Les célébrités ont incontestablement un rôle à jouer pour alerter le grand public sur les enjeux planétaires, qu’ils relèvent de la protection de l’environnement et du climat ou de la défense des droits humains fondamentaux. Grâce à leur visibilité médiatique, elles peuvent donner un coup de projecteur sur des sujets parfois oubliés ou passés sous silence et permettent de toucher des audiences qui ne sont pas traditionnellement celles des associations. Elles sont complémentaires du travail de sensibilisation et de mobilisation que mènent les organisations via les actions sur le web, les réseaux sociaux ou les médias.

Ce travail peut cependant être à double tranchant pour les célébrités, comme pour les associations : il faut veiller à ce que la collaboration s’inscrive dans une démarche personnelle et des valeurs qui soient partagées et profondes, pour que les deux parties en tirent mutuellement bénéfice. Un porte-parole célèbre pourrait nuire à la réputation de l’association si ses propos ou son comportement allaient à l’encontre des combats de l’ONG qu’il ou elle soutient. Par ailleurs, les réseaux sociaux ne manqueraient pas de souligner aussi une telle incohérence, exposant ainsi l’artiste à des critiques, comme on a pu le voir parfois.

O. Pop : En tant qu’ONG internationale de protection de l’environnement, habituée des coups d’éclat et des campagnes très médiatisées, comment réussissez-vous à convaincre les célébrités de vous rejoindre et de se mettre en scène au service de la planète (je pense notamment à Marion Cotillard dénonçant la déforestation au Congo et plus récemment à la performance de Ludivico Einaudi pour la campagne Save The Arctic) ?

L.V. : La collaboration avec des personnalités se noue le plus souvent sur la durée et s’appuie sur des convictions profondes des célébrités. Marion Cotillard est depuis le début de sa carrière une écologiste convaincue et c’est tout naturellement qu’elle a accepté de soutenir nos campagnes, notamment pour la préservation des forêts, un combat qui lui tient particulièrement à coeur. Tryo, Mélanie Laurent ou encore Lambert Wilson soutiennent également régulièrement nos actions, et se sont engagés à plusieurs reprises pour protéger les océans, par exemple. Aussi, nous devons nous adapter à leur emploi du temps et veiller à proposer des formes d’engagement qui ne contrarient pas leur activité artistique et correspondent à leurs préoccupations. Nous sommes très ouverts à toute forme de collaboration avec des artistes, à partir du moment où elle se fonde sur une volonté forte de défendre une cause et une adhésion à nos demandes, nos valeurs d’indépendance et au principe de non-violence.

O. Pop : Une grande popularité implique-t-elle nécessairement de grandes responsabilités ? Mettre son succès, sa richesse, sa notoriété, son talent, etc. au service d’une cause environnementale, est-ce aujourd’hui un devoir et une nécessité d’après vous ?

L.V. : Oui certainement. Il est urgent que chacun contribue à son niveau à construire le monde de demain, plus vert et pacifié. En revanche, il faut que cet engagement repose sur des convictions profondes pour qu’il soit légitime et juste. Chez Greenpeace, nous essayons de sensibiliser le plus grand nombre à l’enjeu écologique, avec l’espoir que chacun, un jour ou l’autre, se mobilise pour défendre l’avenir de la planète. C’est d’autant plus vrai pour des personnalités qui ont la capacité de démultiplier notre impact, sous réserve qu’elles prennent le temps de comprendre et qu’elles s’investissent pour la défense d’enjeux qui leur tiennent à cœur.

greenpeace-laurence-veyne-interview

Laurence VEYNE, Madame com’ chez Greenpeace France © L.V.

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

Nos 10 chansons recyclables préférées !

Musique - 26 avril 2017

Dans le domaine du divertissement, qui peut être très bling bling, il faut avouer que la protection de l’environnement n’est franchement pas le sujet le plus sexy à aborder. C’est pourquoi on est aux anges quand on voit et qu’on entend que certains de nos artistes favoris sont également soucieux de l’avenir de notre planète, et qu’ils n’ont pas peur de l’exprimer en musique.

Attention, notre Top 10 des meilleures chansons recyclables ne se compose que de classiques !

ÇA POURRAIT VOUS PLAIRE

Playlist : la pop music écolo

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

L'acteur Gael García Bernal est un jaguar...

Stories - 26 avril 2017

Si vous étiez un animal, lequel choisiriez vous? C’est apparemment la question que l’ONU a posée aux ambassadeurs de sa dernière campagne.

Baptisée « Champions », elle est soutenue principalement par le top model brésilien Gisele Bündchen (qui est une ambassadrice de bonne volonté auprès de l’ONU depuis déjà quelques années) et beaucoup d’autres célébrités du monde entier. Son objectif est de combattre « les crimes contre la faune ». Tour à tour, nos stars expliquent pourquoi c’est important de préserver les espèces animales mais aussi les plantes et les terres dont elles dépendent pour survivre.

Le petit nouveau de la campagne, c’est l’acteur mexicain très engagé Gael García Bernal.
Grâce à « Champions », Gael devient un jaguar, le footballer Neymar Jr. un lion et Gisele une tortue de mer.

Pour devenir aussi un Champion, c’est par here 😉

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

Adrian Grenier en a marre de la paperasse

Stories - 27 avril 2017

Adrian Grenier a toujours été une star très « éco-friendly ». Depuis qu’il est sur le devant de la scène, il soutient de nombreuses organisations et entreprises qui luttent pour l’environnement.

Voici les quelques mots de l’acteur pour expliquer pourquoi l’application SignEasy a son vote.

« Il y a une pensée environnementale dans tout ce que je fais ».

SignEasy, c’est une app qui cherche à limiter le gaspillage de papier notamment dans le cadre de la signature de documents légaux. L’utilisation massive de contrats et de signatures numériques permettrait d’économiser un très grand nombre de feuilles de papier. On n’aurait donc uniquement besoin d’une connexion internet pour valider des démarches administratives ou autres.

Nous on est totalement partant pour un monde où on ne gaspillerait plus autant de papier (et de carburant) pour faire valoir un document devant la loi, alors un grand OUI à SignEasy !

Le héros de la série « Entourage » partage énormément de news concernant l’environnement avec ses followers, donc si vous étiez à la recherche d’une star écolo à suivre, Adrian est votre homme

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

Jessica Alba et ses potes eco-friendly ont quelque chose à dire...

Stories - 28 avril 2017

A l’occasion de #EarthDay, Jessica Alba a posté sur son compte Instagram non pas la photo mais la vidéo de classe des stars eco-friendly pour l’année 2017, ou du moins ça y ressemble.

Bien évidemment c’est le “major de promoDiCaprio qui apparaît le premier sur la vidéo, suivi par ses “camarades de classe” Sophia Bush, Penelope Cruz ou encore Cameron Diaz. On peut les entendre s’exprimer sur le besoin urgent de changer nos habitudes pour sauver la planète. Barack Obama, un autre bon élève apparaît également sur la vidéo et c’est « le délégué de classe » Mark Ruffalo qui clôt le tout avec une phrase des plus inspirantes : « Vous êtes le changement que vous attendez ».

Jessica a précisé qu’elle profiterait de #EarthDay pour réfléchir à de nouvelles mesures pour sauver la planète. On espère que beaucoup d’autres ont fait pareil…

Merci à la classe de stars d’avoir fait passer le message 😉

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

Arnold Schwarzenegger VS La Pollution

Stories - 01 mai 2017

Il y a des fois où l’on est tellement passionné par un sujet que si on le pouvait on utiliserait tous les mots du dictionnaire pour exprimer l’étendue de notre pensée.
Certains font de longs discours qui ne manquent jamais d’impressionner la presse et l’opinion publique, d’autres écrivent des chansons qui sont reprises dans le monde entier.
Aujourd’hui, on vous présente une déclaration des plus brèves mais certainement des plus justes concernant la pollution, et elle est signée Terminator, en personne :

Voilà ce que disait Schwarzy sur Snapchat le jour de #EarthDay et on n’aurait pas dit mieux.
Comme quoi, c’est pas des blagues : un moins est un plus !
Et en un tweet, on l’aime encore plus qu’avant !

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

Harrison Ford, Ed Norton et Reese Witherspoon prêtent leur voix à la planète

Stories - 02 mai 2017

Quelques jours avant Earth Day, le hashtag #IfOnlyEarthCouldSpeak (« si seulement la Terre pouvait parler ») a fait parler de lui.

L’organisation à but non lucratif Conservation International a sauté sur l’occasion pour remettre au goût du jour sa campagne « Nature Is Speaking » (La Nature Parle) pendant laquelle des stars du cinéma font parler la planète.

 

Edward Norton prend la parole au nom du sol, Harrison Ford de l’océan, Reese Witherspoon le foyer et Liam Nesson représente la glace. Toutes les vidéos expriment la maltraitance de l’homme envers ces éléments de la nature, chacune d’entre elles se termine par « La nature n’a pas besoin des gens, ce sont les gens qui ont besoin de la nature ». Qui dit mieux ?

Bien qu’elles aient été produites il y a quelques années déjà, ces vidéos restent malheureusement d’actualité…

Mais nous, on est plein d’espoir. On croit en un meilleur lendemain et on est prêt à faire notre part pour que nos enfants ne subissent pas les conséquences de nos actes passés.
Si ce n’était pas déjà le cas, on espère que ce magazine vous a encouragé à faire le nécessaire pour sauver notre belle planète.

Et comme le dit si bien Mark Ruffalo : « Vous êtes le changement que vous attendez »

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer

À la semaine prochaine !

à suivre - 26 avril 2017

Mercredi prochain, Pedro Almodovar comme vous ne l’avez jamais vu !

 

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Stumble
  • Mail
  • Fermer